Parcours

Il serait bien étonnant que passé la cinquantaine, on présente un profil parfaitement linéaire. Le mien est plutôt en étoile, avec des passages multiples sur ses diverses ramifications, qui ont toutes en commun la communication, qu’elle soit non-verbale ou verbale. J’ai deux autres constantes : j’ai toujours mené au moins deux activités de front et je suis en formation régulièrement et en auto-formation permanente.

Je suis actuellement de nouveau salarié à plein temps, après avoir travaillé pour des entreprises de toute taille, aussi bien dans le secteur public que privé.

Un lien fort avec la danse

Début de la danse classique à l’âge de 10 ans. Danseur professionnel pendant 6 ans, entre 18 et 24 ans, dont 4 années en Allemagne. La scène m’a apporté une expérience unique du travail en équipe et du respect des délais que je n’ai retrouvé dans aucun autre type d’entreprise. Reprise en 2004, puis une année d’études aux  Studios du Cours  en 2007 pour passer le Diplôme d’Etat de professeur de danse. Organisation depuis 2010 d’ateliers d’improvisation corps et voix qui donnent à la danse une intensité particulière.

Bonus :  conférence 2012 sur la danse au XXe siècle.

Chemin de formation

BAFA, Baccalauréat D (mathématiques et sciences de la nature), 2me prix de danse du Conservatoire du Xe (Paris), Hypokhâgne, Histoire de l’Art à la Sorbonne, Archéologie (EHESS), Allemand langue étrangère à l’université de Kiel (Allemagne), Große Sprachdiplom des Goëthe Instituts , cours du soir de littérature anglaise à Vauxhall College à Londres, Cambridge Proficiency, cours à distance à l’Université de Nanterre (DEUG LEA), ESIT (DESS), études pour DE de professeur de danse aux Studios du cours à Marseille, CAPES d’anglais, Master 2 MEEF à l’IUFM d’Aix-en-Provence, deux ateliers de certification sur le programme des examens TOEIC « listening and reading » et « speaking and writing« , massage Nuad Bo Lan niveau 1.

Intérêt pour la technologie

Premier ordinateur en 1986 (Amstrad PC 1512 à double lecteur de disquettes 5 pouces 1/4 et écran couleur). Première adresse e-mail quand Compuserve s’est installé en France, en 1993.

Photographie

Je fais de la photographie depuis très longtemps et j’ai organisé deux expositions dans le village de Lascours, en 2005 et en 2006.

Traducteur et rédacteur technique

Titulaire d’un diplôme de traducteur de l’ESIT et d’un DESS de traducteur en 1991, pour l’allemand et l’anglais. Membre de l’AAEESIT.

Clients depuis 1991 : Hewlett-Packard, DEC, Macintosh, Alcatel, Sun, Yamaha, WordPerfect, SAT, Motorola, AFNOR, Lyonnaise des Eaux, Degrémont, Le journal du textile, Roche, OTT-France, SNECMA, AFNOR, OCDE, IBM, Sybase, Banque Africaine de Développement, Pain pour le monde, Eirene, GIZ, Narcotics Anonymous, etc.

Domaines techniques : finance, banque, comptabilité, trésorerie, gestion de stock, traitement de l’eau, orgues électroniques, télécommunications, systèmes d’exploitation informatiques, applications graphiques, normes, économie, chimie pharmaceutique, turbines, mode et textile.

Autres expériences

Animateur de centres de vacances, cuisinier, serveur, enquêteur de marketing par téléphone, attaché commercial SAV (gestion du stock de pièces détachées), journaliste (Allemagne), responsable des ventes par Internet, commercial en sites Internet, chargé d’affaires SAV/formation sites Internet.

Engagement associatif

Premier contact associatif en 1976 avec les CEMEA.
Création du Club Informatique de l’ESIT, de l’association culturelle Le Bocal à Idées (disparus), de l’association professionnelle CRT.
Secrétaire aux relations publiques de l’INTECOM (aujourd’hui disparue).
Création d’une association de village, de l’association culturelle Evidanse (dissoute), de l’association culturelle FA.
Trésorier PEEP au Lycée Joliot Curie (Aubagne) 2010-2013.
Président 2013-2016 de TCeurope.
Syndic bénévole de mon immeuble depuis 2013.

Employeurs prestigieux

Spie Batignolles et Spie Trindel (95 – Cergy)
Alcatel (22 – Lannion)
Gemplus (13 – Gémenos)

Formats participatifs

Je m’intéresse à tous les formats qui sortent de l’ordinaire. Je donnerai juste l’exemple du marché aux idées, qui est une forme non didactique de conférence, que j’ai moi-même mis en place lors de 5 conférences, comme lors du 5ème forum interconsultants à Aix-en-Provence. Les formations que je dispense font maintenant toujours appel à des approches très participatives.

J’ai été amené à me remettre personnellement en question et, depuis 2002, je fais un travail personnel régulier dans le cadre d’un accompagnement de coaching. Là encore, j’ai appris des techniques de communication non-directives qui complètent les autres apprentissages de co-création que je pratique.

Nombreux sont les groupes de personnes qui annoncent des formats participatifs par effet de mode. Un format participatif laisse des traces : pas de trace, pas de format participatif réel. Pour moi, la bonne gouvernance et la transparence reposent sur la production de preuves qui extraient l’information de l’arsenal des outils de pouvoir.

Webdesigner

Webdesigner à plein temps entre 2002 et 2006, j’ai créé et maintenu une cinquantaine de sites Internet et plusieurs gros Intranets. Voici quelques liens vers des sites encore existants : Jean-Michel Bardez, Collection Bleu, André Riotte, Technicom, Christel Lindstat.

Réaliser un site est le résultat d’une réflexion en profondeur qui nécessite un temps de maturation. Il s’agit également d’un travail sur l’identité du commanditaire. Qui plus est, un site annonce également la manière dont la relation s’établira entre l’entreprise dont il est la vitrine et ses clients. Il s’agit de projets à la fois très technologiques et très humains. Dans ces conditions de risque… totalement imprévisibles en ce qui concerne le deuxième volet, il est impossible de facturer de tels projets autrement qu’au temps passé : je n’en crée donc plus, par manque de temps.

J’utilise les technologies Internet pour partager des informations en groupe et pour mes ateliers de communication technique (4 ateliers à l’Université de Montpellier en 2018-2019).